Mannequins trop maigres : la faute des stylistes ?

Mannequins trop maigres : la faute des stylistes ?

15 juin 2009
Dans le scandale quotidien de ces magazines qui nous présentent comme modèles de beauté des jeunes filles visiblement sous-alimentées, qui a commencé : les médias, les créateurs, le public...? La rédactrice en chef du Vogue anglais relance le débat.
 
Dans une lettre aux créateurs de mode qui n'était pas destinée à être rendue publique, mais qui a été publiée par le magazine Times, Alexandra Shulman, rédactrice en chef de l'édition britannique de Vogue - le magazine le plus influent de la sphère fashion - se rebelle contre la dérive de la "taille zéro". Elle accuse clairement les stylistes d'être à l'origine, à cause de la taille de leurs modèles originaux (ceux qu'on envoie aux magazines pour les shootings), de l'extrême maigreur des top models d'aujourd'hui.
 
"Depuis que je travaille à Vogue, j'ai vu les prototypes que nous devons faire porter aux mannequins rétrécir considérablement", écrit-elle. Elle se plaint d'être obligée de choisir pour ses pages de mode, afin qu'elles puissent rentrer dans les vêtements, des filles "avec les os qui saillent, sans hanches et sans poitrine".
 
Et ce n'est pas pour plaire aux lectrices de Vogue, affirme-t-elle, au contraire : "en couverture, je ne peux plus mettre que des visages, car les corps de ces tops gênent les lecteurs." Encore pire : "Il m'arrive souvent de demander qu'on retouche les clichés pour que les mannequins aient l'air mieux en chair". Là, on touche quand même à l'absurde, non ?
 
Bravo donc à Alexandra Shulman pour avoir osé relancer le débat et pris position contre cette mode mortifère qui ne plaît plus, ni aux rédactrices fashion, ni au public, et qui fait des ravages aussi bien dans le milieu du mannequinat (où des tops mettent gravement leur santé en danger pour continuer à pouvoir défiler) que chez les jeunes filles qui admirent cet univers et veulent ressembler à leurs idoles. Qu'attendent les créateurs pour enterrer la "taille zéro" qui fait encore la loi sur les podiums mais qui n'aurait jamais dû exister ?
 
Photo : défilé "Miss bikini luxe", pendant la fashion week de Milan. © Boisière / SIPA

Par Ada | En savoir plus : Anorexie , Mannequins , Médias |
  dernière mise à jour : 15 juin 2009

Vos commentaires sur Mannequins trop maigres : la faute des stylistes ?

Forums Public Ados