Contraception - Santé | Ados.fr
contraception

Contraception

513

Sexe : le stress du premier rendez-vous chez le gynécologue         Le gynécologue suit la santé de nos...

Sexe : 5 choses à (absolument) éviter N'oubliez jamais le préservatif. Même si votre mec est contre, il faut absolument...

Sexe : au secours ! Je suis enceinte ! Etre enceinte alors que l'on a même pas atteint nos 18 ans et qu'on est en pleines...

Sexe : l'origine des sex toys Mais d'où nous viennent les godemichets ? Vous savez, ce produit en forme de...

Contraception : le dossier
La contraception est-elle bien utile ?

Bien sûr, si l'on ne veut pas de bébé tout de suite là maintenant. Mais elle a aussi d'autres atouts. Revue de détail.

Combinaison de deux hormones (le plus souvent) de synthèse, un estrogène et un progestatif, quelle que soit sa forme (pilule, patch ou anneau), elle a été conçue pour empêcher une grossesse. Ses avantages collatéraux ont été au fur et à mesure mis en évidence si bien que certaines filles la prennent, toujours sur ordonnance d'un médecin, alors qu'elles n'ont pas de rapports sexuels.

Éviter une grossesse

C'est naturellement la première raison d'une contraception : on n'a pas l'âge et l'envie de faire un bébé avec un garçon dont on pressent qu'il ne sera sûrement pas le père de ses enfants... On a envie de faire l'amour et d'en avoir du plaisir sans l'arrière-pensée d'une grossesse qui serait ici malvenue. Et pourtant plus d'un quart des jeunes entre 15 à 24 ans n'utilise pas de contraception à leur première relation sexuelle...
La sanction ? Selon les tout derniers chiffres en France, le nombre d'interruptions volontaires de grossesse reste bloqué à plus de 200 000 par an, malgré une "panoplie" contraceptive pléthorique. Ainsi, une jeune fille sur 100 de 15 à 17 ans a subi une IVG en 2005 (les statistiques les plus récentes) et à cet âge, le phénomène ne ralentit pas.

Faire obstacle à une infection sexuellement transmissible (une IST)

La pilule ou n'importe lequel des contraceptifs hormonaux n'est pas faite pour cela ! Si l'objectif est d'empêcher la transmission des divers microbes nichés dans les muqueuses et parfois sur la peau des deux partenaires, c'est une barrière mécanique qu'il vous faut, c'est-à-dire un préservatif "écran", parfaitement efficace... à condition de le mettre avant toute manoeuvre d'approche ! Il est une excellente protection contre le virus du Sida surtout (parce que le plus lourd de conséquences), de l'herpès (mais celui-ci peut s'attraper via des contacts avec la peau aussi), contre la bactérie Chlamydiae (à l'origine d'une inflammation des trompes et de stérilité) et toutes les autres. C'est pourquoi si l'on veut pratiquer le safe sex (le sexe en sécurité), mieux vaut opter pour l'association pilule (ou autre contraceptif hormonal) + préservatif ou au minimum pour le préservatif.

Les "petits" plus

Les douleurs de règles (dysménorrhées) et l'acné sont deux des principales raisons de prendre la pilule à l'adolescence, en dehors de ses effets contraceptifs. Près de la moitié des filles à 17 ans (le pic !) souffriraient les premiers jours des règles et après un minimum d'examens complémentaires (une prise de sang et une échographie), on peut lisser les variations hormonales à l'origine de la douleur, par de la progestérone seule, dix jours par mois, ou grâce à une "vraie" pilule qui abolit le cycle. Les douleurs, de règles ou d'un kyste de l'ovaire dit fonctionnel (évoluant au rythme du cycle), sont du coup moins intenses et cèdent vite grâce à un traitement anti-inflammatoire.
Autre indication des hormones, l'acné et ses conséquences sur la peau : la production de sébum (de graisse) dépend en particulier de deux hormones, testostérone et progestérone. Pour que la peau soit à l'équilibre hormonal, il lui faut donc une pilule à climat "estrogénique". Ce qui est le cas des 3e génération où le progestatif (gestodène, désogestrel et norgestimate) est par définition "non androgénique" ou anti-androgénique : aujourd'hui, on préfère dans ces cas trois d'entre elles, Triafémi, Jasmine ou Jasminelle, parce que contraceptives de surcroît et moins dosées en estrogènes.

Forums Public Ados