Se connecter

Mot de passe oublié ?
mst

Sida et MST

47

Chlamydiae : les parasites du sexe

28 septembre 2006

C'est la plus fourbe des maladies sexuellement transmissibles. Les chlamydiae, existant sous diverses formes, se déplacent à une vitesse fulgurante d'un porteur à un autre. Et pour cause : ces bactéries ne se détectent quasiment jamais ! Bourreaux des oiseaux, elles se sont imposées chez l'homme au fil des siècles. Ou plutôt chez les jeunes femmes, ses victimes préférées...

Chlamydiae ou «chaude pisse» ?
On confond souvent ces deux infections qui partagent le même mode de transmission (par fellation ou pénétration) mais aussi des symptômes identiques : sensation de brûlure en urinant et douleurs aux testicules chez l'homme, saignements vaginaux et crampes abdominales chez la femme. La période d'incubation des bactéries permet cependant de les distinguer : elle est de 2 à 10 jours pour la gonorrhée ou «chaude pisse» et de 2 à 6 semaines pour les chlamydiae.

Les chlamydiae sont contagieuses
La bactérie se transmet généralement entre deux partenaires sexuels lors d'un rapport non protégé. Elle se développe au niveau de l'appareil génital et remonte jusqu'à l'urêtre chez l'homme ou le col de l'utérus chez la femme. D'où les difficultés à uriner pour la personne infectée ! On estime que 6 individus sur 10 peuvent être potentiellement contaminés par les chlamydiae aujourd'hui.

Les chlamydiae sont discrètes
Si l'infection se répand aussi facilement, c'est avant tout parce qu'elle est «silencieuse». Les chlamydiae, bien que gênantes, ne sont pas douloureuses. On peut éventuellement contracter un peu de fièvre à leur contact, voire quelques maux de gorge. Mieux vaut toutefois consulter au plus vite avant que les bactéries ne finissent par s'ennuyer sous la ceinture et se mettent à attaquer yeux (risques de conjonctivite) et articulations.

Les chlamydiae n'aiment pas les 15-25 ans
Les premières victimes des chlamydiae sont les moins de 25 ans. Souvent plus portée sur le sexe que ses aînés mais pas toujours mieux renseignée, la génération des 15-25 ans - et même plus particulièrement des 15-19 ans - se veut la proie rêvée des chlamydiae.

Les chlamydiae sont aussi sexistes
Plus fréquentes chez la gente féminine que chez ces messieurs, le germe touche environ une jeune femme sur 100 entre 15 et 19 ans. Macho ? Pas si sûr : beaucoup d'hommes, par fierté, refusent d'être diagnostiqués. Du coup, difficile d'évaluer les risques en milieu masculin.

Les chlamydiae peuvent rendre stérile
Non traitées, les chlamydiae entraînent des problèmes d'infertilité tant chez l'homme que la femme. Là encore, les chlamydiae s'acharnent sur le «sexe faible» puisque 2 porteuses sur 10 s'exposent à la stérilité ou à de futures fausses couches. Les hommes, moins nombreux, ne sont pas épargnés : 1 infecté sur 10 termine stérile !

Les chlamydiae doivent être dépistées fréquemment
Pour mieux prévenir les méfaits des chlamydiae, il est nécessaire de se faire dépister deux fois par an, plus particulièrement chez les jeunes femmes de moins de 25 ans. Le dépistage est garanti tout aussi discret que ces sournoises chlamydiae et s'effectue à partir d'un simple jet d'urine. Il est également impératif de prévenir ses derniers partenaires.

Les chlamydiae résistent-elles à tout traitement ?
Le germe est tenace mais s'évanouit au bout de deux semaines de traitement. Ce dernier se compose essentiellement de macrolides, des antibiotiques qui empêchent la bactérie de se reproduire. Très utilisés dans les cas de MST, en particulier la syphilis... et la «chaude pisse» !

Les chlamydiae et la chirurgie
Certaines infections dues au chlamydiae nécessitent un traitement chirurgical, notamment chez les jeunes femmes. L'opération se traduit par un lavage intensif de l'abdomen afin d'éliminer les bactéries mais aussi des abcès qui peuvent se former après leur reproduction.

Les chlamydiae ne supportent pas le préservatif
Le meilleur moyen d'éviter les chlamydiae aujourd'hui demeure le préservatif. Toutefois, celui-ci ne les élimine pas, aussi sortez toujours couverts. D'autant plus si vous portez déjà le germe et tant que votre traitement n'est pas achevé. On n'est jamais trop prudents !

Crédit photo : © Iryna Kurhan - FOTOLIA

En savoir plus avec Doctissimo :

- Alerte aux chlamydiae !
- Les maladies sexuellement transmissibles

Par David Fernandes | En savoir plus : Sida & MST |
  dernière mise à jour : 28 septembre 2006

Les autres news sur Sida et MST

"Invisible" : Le nouveau U2 en tĂ©lĂ©chargement gratuit 24H !   U2  nous propose un joli marché : télécharger gratuitement...

Oma Sy prĂŞte sa voix pour lutter contre le sida   A l'heure où les traitements contre le Sida aident les malades à mieux...

Kylie Minogue et Jean-Paul Gaultier rĂ©unissent 145 500 euros pour la lutte contre le sida Une troupe de célébrités s'est présentée vendredi soir au...

Kylie Minogue et Jean Paul Gaultier ensemble contre le SIDA Les stylistes de la mode masculine, Calvin Klein , Tom Ford , Ralph Lauren , Karl Lagerfeld...

Vos commentaires sur Chlamydiae : les parasites du sexe

Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
UnZSFybfIsF
Il y a 2 ans 10 moisSignaler ce commentaire
That's a mold-breaker. Great thniknig!

OK
Restez connectés avec Ados
Facebook Twitter RSS
Newsletter
Mentions légales - Contactez-nous